Alexandre et Isabelle

Created with Sketch.

6 copros

Created with Sketch.

Paris

Comment se déroulaient les choses avant avec votre syndic professionnel ?

À vrai dire, nous ne nous soucions pas vraiment de notre syndic. Nous pensions que c'était un intermédiaire obligatoire, comme le serait un notaire par exemple. Nous n'interagissions quasiment jamais avec notre syndic professionnel, ce que l'on trouvait normal vu la simplicité de notre copropriété.

Qu'est ce qui vous a décidé à passer à la gestion autonome ?

Notre copropriété ne comportant pas de parties communes et quasiment aucune charge, nous nous sommes un jour demandé pourquoi nos appels de fonds étaient si élevés. Il s'avère que les honoraires du syndic comptaient pour la majeure partie de nos frais annuels. Nous avons voulu avoir plus de transparence et comprendre s'il y avait des alternatives à ces honoraires injustifiés. C'est là qu'on a entendu parler du modèle de syndic non professionnel.

Comment est-ce que cela se passe désormais avec illiCopro ?

En excluant la phase de reprise comptable et de paramétrage de ma copropriété, je me rends compte que je passe une paire d'heures par trimestre à peine sur la gestion de ma copro, car tout est automatisé avec la plateforme. Sans cette garantie de simplicité, je ne pense pas que nous aurions sauté le pas.

Nous sommes désormais assurés de payer le prix juste pour les divers contrats et interventions sur notre copropriété. A titre d’exemple, nous avons pu directement renégocier notre contrat d'assurance et diviser la note par deux, avec un niveau de garanties plus élevé et une absence totale de franchise !

Notre service/équipe en 2-3 mots ?

Un interlocuteur disponible et compétent. Des relations cordiales et amicales tout en restant professionnelles.